Contacter
Localiser
14 Rue du Clos, 91130 Ris-Orangis
Google+
Qualité

Critères d'agrément InCA

Critères d’agrément pour la pratique de la radiothérapie externe

Dans tout établissement titulaire de l’autorisation de traitement du cancer par la modalité de radiothérapie, prévue à l’article R.6123-87 du code de la santé publique (CSP), les critères suivants de qualité de la prise en charge sont respectés :

1) Au moins un médecin exerçant la radiothérapie, ayant les titres ou qualifications mentionnés à l’article D. 6124-133 du CSP, participe, soit physiquement, soit par visioconférence, à la réunion de concertation pluridisciplinaire au cours de laquelle le dossier d’un patient susceptible de recevoir une irradiation est présenté.

2) Le dossier des patients recevant une irradiation en urgence ou dans le cadre d’un traitement palliatif n’est pas présenté en RCP avant l’application.

3) Avant toute mise en traitement, le centre dispose du dossier du patient, incluant notamment le compte rendu de la réunion de la concertation pluridisciplinaire et tous les éléments nécessaires à l’établissement du plan de traitement.

4) Pendant la durée de l’application des traitements aux patients, un médecin spécialiste en radiothérapie et une personne spécialisée en radiophysique médicale sont présents dans le centre.

5) Le traitement de chaque patient est réalisé par deux manipulateurs au poste de traitement.

6) Le compte rendu de fin de radiothérapie comporte au moins les mentions suivantes :

  • date de début et de fin de la radiothérapie,
  • identification des volumes cibles,
  • spécification de la nature des faisceaux et de leur énergie,
  • doses délivrées, incluant la dose délivrée aux organes critiques,
  • fractionnement, étalement,
  • évaluation de la morbidité aiguë selon la classification actuellement utilisée au National Cancer Institute US et intitulée Common Toxicity Criteria,
  • l’indication de l’étape thérapeutique suivante, le cas échéant, et les modalités de surveillance.

7) Un plan de formation pluriannuel incluant la formation à l’utilisation des équipements est mis en place pour tous les professionnels des équipes de radiothérapie.

8) Le centre de radiothérapie tient à jour la liste des personnels formés à l’utilisation de ses appareils de radiothérapie.

9) Une auto-évaluation des pratiques en radiothérapie est réalisée annuellement dans l’établissement, au moyen d’indicateurs définis par l’Institut national du cancer, et dans le cadre du suivi de la qualité de la pratique prévu à l’article R. 6123-95 du code de la santé publique. Ces données, anonymisées, sont transmises à l’Institut national du cancer en vue d’une synthèse à l’échelle nationale.

10) Pour la préparation des traitements, le centre de radiothérapie utilise l’imagerie tridimensionnelle. A cet effet il dispose d’un scanner dédié, ou, à défaut, d’un accès à des
plages horaires dédiées à l’activité de préparation des traitements.

11) Les logiciels de calcul et de planification des doses prennent systématiquement en compte les mesures des faisceaux validées dans le centre.

12) Une vérification du nombre des unités moniteur est effectuée par un deuxième système de calcul pour chaque faisceau avant traitement.

13) Les paramètres de traitement sont enregistrés et vérifiés par un système informatique dédié.

14) L’ensemble des caractéristiques géométriques de chaque nouveau faisceau est vérifié lors de sa première utilisation.

15) Une dosimétrie in vivo est effectuée pour chaque faisceau techniquement mesurable, lors de la première ou de la deuxième séance d’irradiation, ainsi qu’à chacune des modifications du traitement.

16) Pour une même séquence du traitement, tous les faisceaux sont utilisés à chaque séance.

17) Le positionnement du patient est vérifié au moins une fois par semaine par une imagerie effectuée sur l’appareil de traitement.

18) Le suivi de chaque patient traité par irradiation et la traçabilité de ce suivi sont organisés, en accord avec le patient. Une consultation annuelle en radiothérapie sera prévue pendant une durée minimum de 5 ans ; cette fréquence peut être modifiée en vertu des données de l’état clinique et/ou du bilan de surveillance du patient, ou dans le cadre d’un programme de recherche clinique. La toxicité tardive est évaluée selon la classification actuellement utilisée au National Cancer Institute US et intitulée Common Toxicity Criteria.

En savoir plus :

Publication par l'inca des critères d'agrément en cancérologie

Services Pratiques

Trouver un médecin

Contacter / Localiser

14 Rue du Clos, 91130 Ris-Orangis
Tél : 01 69 02 10 60

©2015-18 Centre de Radiothérapie de Ris-Orangis - Tous droits réservés - Création web Answeb - Liens | Mentions légales | Plan du site

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales